PHOTOS – FETES DE BAYONNE 2007

Les fêtes de Bayonne sont une période de fête dans la ville basco-gasconne de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) qui débute le mercredi qui précède le premier week-end du mois d’août et se termine le dimanche suivant. En 2004, ces fêtes réunissaient entre 1,3 et 1,5 million de visiteurs, faisant de ces fêtes les plus importantes de France. La tenue de rigueur est blanche, accompagnée d’un foulard rouge. Les puristes préconisent également le port d’une ceinture rouge (la cinta).


Histoire des fêtes
Les fêtes de Bayonne (qui s’appelaient à l’époque « grandes fêtes d’été ») ont eu lieu pour la première fois en 1932 inspirées des fêtes de Pampelune (sanfermines, fêtes de San Fermin).
En 2005, un record (nouveau record du monde) a été battu avec un paquito chocolatero long de 1400 m et 4000 personnes.
En 2006, ce record a été battu avec 5100 personnes pour une longueur de 1 700 mètres.
En 2007, ce record a de nouveau été battu avec 6000 personnes pour une longueur de 2000 mètres. Depuis quelques années, une affluence record dépassant le million de personnes en 5 jours est enregistrée. Cela place cet événement parmi les plus importantes fêtes au monde, en terme d’affluence.

Couleurs
Pendant la période des fêtes, deux couleurs sont prédominantes : le blanc et le rouge. La tenue officielle est le blanc avec le foulard rouge et la ceinture rouge.
Mais les couleurs de la tenue ont évolué depuis l’origine. Lors des premières fêtes, en 1932, les couleurs étaient le bleu et le blanc (Le bleu venait du bleu de travail des ouvriers). Ce bleu fut ensuite remplacé par le rouge, à l’instar de la feria de Pampelune, la San Fermin, où le rouge et le blanc sont les couleurs officielles. Une polémique continue de nos jours, une minorité préférant les bleu et blanc originels. On peut aussi trouver du vert, une autre des couleurs du drapeau basque.

Déroulement
Tout d’abord, les fêtes de Bayonne s’étalent depuis quelques années sur cinq jours : du premier mercredi d’août jusqu’au dimanche suivant. Tout ce qu’il y a de meilleur dans la tradition basque y est représenté : pelote, musiques et danses ; corridas, courses de vachettes (dont une fictive pour les enfants), défilés de chars, bandas, concerts, bals, toros de fuego, feux d’artifice animent les fêtes.
La marionnette du Roi Léon, veille attentivement sur ses ouailles durant toutes les fêtes.
Héros d’une bande dessinée de Jean Duverdier, ce personnage est inspiré d’une figure de la vie bayonnaise, Léon Dachary, réputé à l’époque pour ses frasques.
C’est lui qui lance les fêtes en jetant, du balcon de la mairie, les fameuses clés de la ville, avec une personnalité invitée : Luis Mariano, Johnny Hallyday en 1960, Zazie, Jean-Jacques Goldman (2002), Francis Cabrel, Guy Forget, Tony Estanguet en (2005), Hélène Ségara, Bernard Lavilliers, certains membres de l’équipe des Girondins de Bordeaux comme Lilian Laslandes, Élie Baup et François Grenet ainsi que des membres de l’Aviron bayonnais Rugby Pro.


Site Officiel des Fetes de BayonneSite non-officiel des FetesLes Fetes sur WikiPedia

FETES DE BAYONNE 2005FETES DE BAYONNE 2006

LES PHOTOS :
TELECHARGEZ TOUTES LES PHOTOS ( ZIP – 246 photos – 18Mo – 1024×768 )

PHOTOS FETES DE BAYONNE 2007 :

Fetes de Bayonne 2007Fetes de Bayonne 2007Fetes de Bayonne 2007Fetes de Bayonne 2007Fetes de Bayonne 2007Fetes de Bayonne 2007Fetes de Bayonne 2007Fetes de Bayonne 2007Fetes de Bayonne 2007FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007

FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007

FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007FETES DE BAYONNE 2007

PHOTOS VIDEOS FETES DE BAYONNE 2007

Leave a Reply